Le REIKI 1/ Introduction

Il existe plusieurs formes de Reiki, comme autant de façon de l’enseigner et de le pratiquer. Le reiki est avant tout une technique qui s’adapte au praticien mais qui suit des protocoles précis. 

Sur ces posts je vais vous parler exclusivement du Reiki Usui Ryoho, ainsi que du reiki Karuna KI

L’image la plus répandue de la méthode est celle du praticien qui positionne ses mains au dessus du corps d’une personne allongée.

On dit que le praticien canalise dans son corps puis dans ses mains l’énergie universelle afin de la restituer au receveur qui en fait la demande.

C’est une technique de guérison visant à soulager, apaiser, rééquilibrer le corps physique et les corps énergétiques afin d’enclencher le processus de guérison.

Le praticien est juste un canal. Le receveur se met en ouverture de guérison.

C’est une technique douce  puisqu’il n’y a pas forcément de contact physique entre le donneur et le receveur d’une part, d’autre part, ce n’est pas le praticien qui décide ce dont la personne a besoin.
Le donneur demande le meilleur pour la personne en soin. Le corps de la personne qui reçoit sait ce qui est juste et bon pour lui.

 C’est une méthode de soin qui obéit à des règles éthiques. Le praticien n’a pas le droit de pratiquer un soin sans le consentement de la personne, même si ses intentions sont louables, il ne doit pas non plus  obtempérer à la demande d’un proche.

Le reiki ne se substitue pas aux soins médicaux. Le praticien dans son anamnèse se renseigne sur les traitements en cours, il s’informe si le patient est allé d’abord consulter un médecin.

Dans sa pratique du soin le praticien n’engage pas une dépendance physique et financière  vis-à-vis de la personne. Celle-ci peut à tout moment arrêter les soins 

Ces principes de base sont importants. Ils vous permettront de dépister les dérives sectaires chez certains praticiens.

Le reiki est une technique de soin formidable à condition qu’elle soit pratiquée de façon éthique par un praticien formé, respectueux et bienveillant.